DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Kosovo : l'opposition répand encore du gaz lacrymogène dans le Parlement


Kosovo

Kosovo : l'opposition répand encore du gaz lacrymogène dans le Parlement

Au Kosovo, des députés de l’‘opposition ont une nouvelle fois perturbé la session parlementaire en répandant dans la salle du gaz lacrymogène. Ils entendaient ainsi dénoncer l’accord de normalisation signé, en 2013, entre Pristina et Belgrade. Incommodés par la fumée, les élus ont été contraints de quitter l’hémicycle.

Une scène similaire s‘était déroulée la semaine dernière. Les députés avaient sifflé dans les micros, puis le leader du parti ‘‘Autodétermination’‘ avait répandu du gaz lacrymogène, ce qui avait conduit par la suite à son interpellation “pour violation du code pénal”. Une arrestation dénoncée par ses partisans qui s‘étaient violemment heurtés lundi aux forces de l’ordre.

La principale formation d’opposition kosovare estime que la normalisation avec la Serbie peut compromettre l’indépendance du jeune Etat. Une indépendance proclamée unilatéralement en 2008 par Pristina, mais jamais reconnue par Belgrade qui considère toujours le Kosovo comme l’une de ses provinces.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Accueil des réfugiés : l'Allemagne adopte une politique plus restrictive