DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Migrants : accord de principe entre la Turquie et l'Europe


Belgique

Migrants : accord de principe entre la Turquie et l'Europe

L’union européenne et la Turquie ont trouvé un accord de principe pour juguler la crise migratoire.

Ankara devrait recevoir une aide financière des 28 pour contenir le flux des migrants sur son territoire. Les détails de l’accord restent encore à négocier car la Turquie réclame 3 milliards d’euros, une libéralisation des visas pour ses ressortissants voyageant en Europe et l’ouverture de “nouveaux chapitres” de négociations d’adhésion à l’Union européenne.

La chancelière allemande, Angela Merkel, a déclaré que “l’idée d’héberger les migrants dans des pays plus proches de leur patrie était assez largement partagée par les Etats membres. Cette solution est préférable au financement de leur prise en charge dans nos pays”, a-t-elle dit, ajoutant que “la discussion avait été très productive”.

Paris, de son côté, plaide pour la mise en place d’un corps de garde-frontières européens. Une proposition qui pourrait être entendue à l’aune de l’actualité.

Cette nuit un Afghan a été tué par des garde-frontières bulgares alors qu’il tentait de passer de Turquie en Bulgarie.

“Dans les années à venir, les relations entre la Turquie et l’Union européenne vont être largement influencées par la crise migratoire. Prochaine étape de ces discussions : la visite d’Angela Merkel à Ankara dimanche prochain”, conclut Sandor Zsiros, du bureau d’euronews à Bruxelles.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Un vendredi sous haute tension au Proche-Orient