DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Paris retrouve son Musée de l'Homme


le mag

Paris retrouve son Musée de l'Homme

En partenariat avec

Il est resté fermé pendant plus de six ans. Le Musée de l’Homme à Paris a enfin rouvert ses portes.

Si l’environnement extérieur n’a pas a changé – le bâtiment est toujours situé sur la célèbre Place du Trocadéro face à la tour Eiffel – à l’intérieur, c’est une véritable métamorphose qui s’est opérée. 2 500 mètres carrés d’expositions entièrement rénovés qui offrent une nouvelle perspective sur l’histoire et l‘évolution de l’humanité.

L’exposition s’articule autour de trois questions fondamentales.

“Ce qu’on voulait faire, c‘était présenter trois questions. Qui sommes-nous ? Qu’est-ce que l’Homme ? Montrer dans cette partie-là que l’Homme fait partie du règne animal et qu’il est une interaction entre des éléments biologiques et culturels. Ça, c’est la première partie. La deuxième partie, c’est d’où venons-nous ? C’est l’histoire de l‘évolution de notre espèce. Et la troisième partie, c’est un peu, vers où allons-nous ? “, explique Evelyne Heyer, professeur en anthropologie génétique au Muséum national d’histoire naturelle et commissaire général à la rénovation du musée de l’Homme

Du crâne de l’homme de Cro-Magnon à celui du philosophe René Descartes en passant par 90 bustes en bronze et en plâtre réalisés au XIXe siècle, le musée s’appuie sur ses collections de préhistoire et d’anthropologie, auxquels s’ajoutent des objets d’ethnologie récemment acquis ou provenant notamment de donations. L’exposition insiste sur la diversité humaine et veut interpeller le visiteur sur des questions séculaires, mais toujours d’actualité.

“Ce que l’on voudrait que le visiteur retienne du moins pour cette dernière partie d’exposition, c’est que les grandes questions qui se posent à notre société actuellement, d’adaptation de l’Homme à lui-même, finalement, sont des questions qui se sont posées il y a déjà 10 000 ans, et que peut-être, c’est intéressant de s’interroger sur la manière dont l’humanité les a résolues ou non”, ajoute Jean-Denis Vigne, chercheur au CNRS et commissaire adjoint du parcours permanent.

Le Musée de l’Homme avait ouvert ses portes en 1938. Sa rénovation aura coûté plus de 96 millions d’euros.

Le choix de la rédaction

Prochain article

le mag

Mademoiselle Chanel en expo à Londres