DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Slovénie, nouveau pays de transit pour les migrants

La Slovénie, nouvelle étape sur la route des migrants venus de Croatie. Deux jours après la fermeture par la Hongrie de sa frontière avec la Croatie

Vous lisez:

La Slovénie, nouveau pays de transit pour les migrants

Taille du texte Aa Aa

La Slovénie, nouvelle étape sur la route des migrants venus de Croatie. Deux jours après la fermeture par la Hongrie de sa frontière avec la Croatie, ce petit pays de deux millions d’habitants est leur nouveau point de passage et il s’organise pour faciliter leur transit. La police et l’armée sont mobilisées, seulement pour des besoins logistiques, insiste le gouvernement. Dans la seule journée de samedi, 3 000 migrants et demandeurs d’asile ont passé la frontière.

La Slovénie n’est qu’une halte dans leur long cheminement vers l’Europe occidentale et ils sont conduits en train ou en bus vers la frontière autrichienne. Beaucoup ne restent pas plus de 24 heures.

A la frontière entre la Croatie et la Hongrie, en revanche, règne un calme étrange. La ville limitrophe de Letenye accueille de nouveaux-venus mais ce ne sont pas des migrants.

“ Ces derniers jours, explique le maire, de nombreux policiers du service d’intervention et des soldats ont été déployés dans notre ville. Nous les avons logés dans divers locaux. Actuellement, ils sont en poste au pont de Mura, à l’ancien point de passage. “

Pour fermer le passage avec la Croatie, la Hongrie a installé une clôture comme cela avait été fait à la frontière avec la Serbie il y a un mois. Et ici, les habitants approuvent.

“ Nous n’avons pas vu de migrants pour l’instant et j’espère que nous n’en verrons pas. Les soldats vont et viennent mais il ne se passe rien, heureusement. J’espère que ça restera comme ça “, nous dit une femme.

Avec la Slovénie, la Hongrie ne peut pas fermer la frontière, Schengen oblige, mais elle a rétabli les contrôles. Sur l’autoroute, les policiers stoppent des voitures pour vérifier les papiers, et des barbelés sont posés tout près, en cas de besoin…