DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Deuxième journée d'un scrutin sans enjeu en Egypte

Deuxième journée de vote en Egypte. Les électeurs choisissent leurs représentants au Parlement. Un scrutin sans enjeu en l'absence de candidats de l'opposition.

Vous lisez:

Deuxième journée d'un scrutin sans enjeu en Egypte

Taille du texte Aa Aa

Les urnes ont été scellées ce dimanche en Egypte à l’issue de la première journée des législatives.

Les électeurs choisissent leurs députés et ont jusqu‘à ce lundi soir pour déposer leur bulletin, dans la moitié des circonscriptions. Les autres voteront mi-novembre. Les résultats ne devraient pas être connus avant le mois de décembre.

Mais le scrutin ne mobilise pas les foules.

L’opposition, bâillonnée, en est absente. Le futur parlement devrait donc renforcer le pouvoir du président Al-Sissi et fonctionner comme une chambre d’enregistrement de ses décisions.

Ragab Ramadan, un électeur, veut pourtant y voir un “très beau moment” pour la démocratie. “On ne va pas passer notre temps à supplier. On veut se reconstruire par nous-mêmes. On ne veut pas faire du porte à porte pour demander de l’argent. On a une jeunesse magnifique. Les gens devraient travailler”, dit-il.

L’enjeu du scrutin, c’est donc la participation.

Le gouvernement a donné une demi-journée de congés aux fonctionnaires pour aller voter.

“Je ne vais pas voter, aucun de ces candidats n’a d’intérêt pour moi”, estime Mahmoud Nageh, un habitant du Caire. “Tous les anciens députés ont fait des promesses qu’ils n’ont jamais tenues, donc je ne vais pas perdre mon temps à me déplacer pour voter”.

Il s’agit des premières élections législatives depuis la dissolution du parlement dominé par les Frères Musulmans il y a trois ans et le renversement de Mohamed Morsi en 2013.