DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'Irlande abandonne les pièces de 1 et 2 centimes d'euros


économie

L'Irlande abandonne les pièces de 1 et 2 centimes d'euros

Les pièces de 1 et 2 centimes d’euros devraient bientôt disparaître progressivement des porte-monnaie en Irlande. Comme les Pays-Bas, la Suède, la Finlande ou encore la Belgique, Dublin veut se débarrasser de cette petite monnaie en raison de son important coût de production. A partir du 28 octobre, les prix seront donc arrondis aux cinq centimes les plus proches. Les commerçants et les consommateurs irlandais soutiennent dans leur grande majorité cette décision.

Car ces pièces coûtent plus cher à produire qu’elles ne valent sur le marché : 1,65 centime pour une pièce de 1 centime et 1,94 centime pour une pièce de 2 centimes, selon un rapport du Plan paiement national irlandais. En comparaison, une pièce d’un euro a un coût de fabrication d’environ cinq centimes.

Officiellement, ces pièces ne seront pas supprimées, une telle décision étant du ressort de la zone euro. Les commerçants seront libres de décider s’ils s’associent ou non au processus d’arrondissement des prix, qui ne s’appliquera qu’aux paiements en liquide. Enfin, la population est invitée à donner ses pièces jaunes aux associations caritatives.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Grand ménage à la Deutsche Bank