DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

En Israël entre la crainte et l'indignation après le meurtre d'un Erythréen par erreur


Israël

En Israël entre la crainte et l'indignation après le meurtre d'un Erythréen par erreur

Ce dimanche, dans la station de bus de Beer Sheva, un Palestinien a tué un soldat et blessé une dizaine de personnes. Mais dans la confusion, un jeune migrant érythréen a été pris pour un assaillant et lynché par la foule. Il a succombé à ses blessures le lendemain. La police est à la recherche de ses agresseurs. “Une foule qui se trouve sur le site doit évacuer la zone et laisser les services d’urgence faire leur travail”, déclare le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu. “Nous sommes dans un Etat de droit. Personne ne se fait justice soi-même”. Les autorités israéliennes ont envoyé des centaines de troupes pour renforcer la sécurité dans les villes du pays. Les contrôles à l’entrée des lieux publics seront renforcés. Et au moins quatre villes israéliennes interdisent les travailleurs arabes d’accès aux écoles, dont Tel Aviv. Malgré les tensions, le gouvernement israélien Benjamin Netanyahu a décidé d’arrêter la construction d’un mur provisoire qui devait séparer un quartier palestinien d’un quartier juif de jérusalem.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Oscar Pistorius sort de prison