DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Air France : la direction confirme la supression de 1 000 postes en 2016


France

Air France : la direction confirme la supression de 1 000 postes en 2016

La situation sociale est toujours très tendue chez Air France. Des milliers de salariés de l’entreprise ont manifesté jeudi dans les rues de Paris, par solidarité pour leurs collègues impliqués dans les violences commises au début du mois contre le DRH d’Air France, mais aussi par crainte pour leurs emplois. Le groupe a confirmé vouloir supprimer mille postes l’an prochain.

“Dans l’hypothèse où nous repartions bien dans cette dynamique de négociation et sur le plan A, les seuls départs que nous envisagions pour l’année 2016, c‘était des départs volontaires, comme on l’a toujours fait, pour 1000 postes. Donc ça a été discuté avec les partenaires sociaux et ce chiffre a été confirmé”, a déclaré Frederic Gagey, le PDG d’Air France.

Le plan de restructuration pourrait menacer jusqu‘à 1 900 postes en 2017. L’ensemble des syndicats appelle l’Etat, actionnaire à plus de 17%, à s’investir.

“Dans la vie, si vous ne faites rien, si vous n’alertez pas, si vous ne faites pas ce qui est de votre responsabilité, et bien, il ne se passe jamais rien. Donc, oui, il faut que le gouvernement prenne enfin la mesure et décide enfin ce qu’il veut. S’il veut une compagnie aérienne qui pèse un poids dans le concert aérien mondial ou pas”, estime le pilote Bruno Benoist-Lucy.

Air France affirme qu’il est possible d‘éviter la deuxième phase du plan, les suppressions de poste dépendant d‘éventuels accords avec les salariés pour gagner en productivité.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Vladimir Poutine en pleine offensive diplomatique sur la Syrie