DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nouveaux heurts entre manifestants et police anti-émeutes au Monténégro


Monténégro

Nouveaux heurts entre manifestants et police anti-émeutes au Monténégro

Des milliers de personnes ont manifesté au Monténégro pour réclamer la démission du Premier ministre Milo Djukanovic, au pouvoir depuis 1990. Elles s‘étaient rassemblés à l’appel de l’opposition devant le Parlement, dans le centre de la capitale Podgorica.

Jusqu‘à 6 000 manifestants selon la police ont scandé “Milo voleur”. L’un des organisateurs du rassemblement, un parlementaire, a été interpellé.

Et pour la troisième fois en une semaine, des heurts ont opposé des manifestants et la police anti-émeutes. Quinze policiers ont été blessés dans les affrontements, dont l’un grièvement, et 24 manifestants ont demandé une aide médicale, la plupart pour des malaises causés par le gaz lacrymogène.

La police a fini par rétablir l’ordre au bout d’une heure. Dans la nuit, des véhicules blindés patrouillaient dans Podgorica.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les Polonais élisent aujourd'hui un nouveau Parlement