DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le bilan ne cesse de s'alourdir après le séisme meurtrier en Afghanistan, au Pakistan et en Inde

Dans la ville afghane de Taluqan, 12 écolières sont décédées et une trentaine d’autres blessées lors d’une bousculade provoquée par le tremblement de

Vous lisez:

Le bilan ne cesse de s'alourdir après le séisme meurtrier en Afghanistan, au Pakistan et en Inde

Taille du texte Aa Aa

Dans la ville afghane de Taluqan, 12 écolières sont décédées et une trentaine d’autres blessées lors d’une bousculade provoquée par le tremblement de terre. Une véritable panique a saisi la cité. Dans l’ensemble du pays, le nombre de victimes est d’au moins 63 personnes selon les autorités.

La secousse de magnitude 7,5 sur l‘échelle de Richter a été particulièrement longue. L‘épicentre du tremblement de terre se situe à Jurm dans les montagnes reculées du nord-est de l’Afghanistan.

Le Pakistan voisin est le pays le plus meurtri par cette catastrophe avec déjà plus de 160 morts, principalement dans le nord-ouest. Le nombre des blessés dépasse déjà les 1 000 personnes. La plupart des habitants se sont rués dans les hôpitaux comme ici à Peshawar à l’image de ce grand-père dont des proches ont été blessés : “je disais mes prières de l’après-midi quand le tremblement de terre est arrivé. Le toit et les murs de la maison se sont effondrés. Deux enfants de ma famille ont été blessés.”

Ce tremblement de terre a ravivé les terribles souvenirs du séisme survenu il y a dix ans et qui avait fait à l‘époque plus de 75 000 morts. L’armée a immédiatement été mobilisée.

Dans le nord de l’Inde, l’effroi et la panique aussi. La secousse a fait s’effondrer ou trembler plusieurs bâtiments. Les gens se sont précipités dans les rues comme ici à Srinagar.