DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Japon pris de "rugby mania"


Sport

Le Japon pris de "rugby mania"

Le Japon aura été la grande révélation de cette Coupe du monde en gagnant trois matches de poule, dont le premier 34-32 face à l’Afrique du Sud.

Les “Brave Blossoms” n’ont pas réussi à se qualifier pour les quarts de finale, mais ils ont suscité des vocations.

De plus en plus d’enfants s’essaient au ballon ovale à Tokyo, et ailleurs dans l’archipel.

Une véritable “rugby mania” alors que le pays du Soleil-Levant organisera la prochaine édition du Mondial en 2019.

Pour cet éducateur, Koji Watanabe, “le regard des gens sur l‘équipe nationale a changé avec le succès obtenu aux dépens des Springboks”.

Finie l’image désastreuse de 1995 quand les Néo-Zélandais avaient humilié les Japonais 145 à 17.

Depuis, le nombre de licenciés dans le pays a plongé de 167 000 à 106 000, à cause aussi de la concurrence du football.

Cette tendance pourrait donc s’inverser d’autant que les “Sunwolves”, basés à Tokyo, vont intégrer l’an prochain le SuperRugby.

Ce championnat n’opposait jusque-là que les meilleurs clubs de l’hémisphère sud.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Sport

Franz Beckenbauer admet "une erreur"