DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rétrospective Joaquin Torres-Garica au MoMA

Vous lisez:

Rétrospective Joaquin Torres-Garica au MoMA

Taille du texte Aa Aa

Le musée des Arts modernes de New-York (MoMA) consacre une rétrospective à Joaquín Torres García, artiste prolifique né en Urugay à la fin du 19ème

Le musée des Arts modernes de New-York (MoMA) consacre une rétrospective à Joaquín Torres García, artiste prolifique né en Urugay à la fin du 19ème siècle. Sa peinture parcourt de nombreux styles : art catalan, futurisme, art abstrait, néo-classicisme… Il a signé une oeuvre versatile et foisonnante entre Barcelone, Paris, Bruxelles, New-York, ou encore Montevideo où il a résidé.

“En Amérique latine, il est une des figures fondatrices de l’art moderne. Il est aussi un artiste influent aux Etats-Unis. De grands artistes en Amérique du Nord connaissent son travail, mais il n’y a pas eu de rétrospective de son oeuvre aux Etats-Unis depuis 1970”, explique le commissaire d’exposition Luis Perez-Orama.

Difficile de choisir une ligne directrice dans cette oeuvre qui regorge aussi de dessins, de mini-sculptures, de jouets, de textes ou de photos.
L’exposition présente deux moments clé : la participation aux mouvements d’avant-garde en Europe et le retour en Urugay, amorcé au début des années 30.

“Entre 1935 et 1938, à Montevideo, Torres-Garcia a produit un des plus importants répertoires de la peinture abstraite sur le continent américain. On voit des travaux avec des formes peu identifiables, mais la force tectonique des images nous renvoie à des formes anciennes, précolombiennes, et à travers ça, on voit la construction de son travail, et je pense que c‘était un des moments les plus importants de sa carrière” explique le commissaire d’exposition Luis Perez-Orama.

Beaucoup d’artistes se réclament aujourd’hui de l’influence Torres-Garcia, à l’instar de Barnett Newman, Louise Bourgeois and Jean Michel Basquiat.
Cette exposition se tient jusqu’au 15 février au Musée des Arts modernes de New-York.