DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Un hôpital de MSF détruit au Yémen par des raids aériens


Yémen

Un hôpital de MSF détruit au Yémen par des raids aériens

Après l’Afghanistan au début du mois, c’est à Saada au Yémen qu’un nouvel hôpital de Médecins sans Frontières vient d‘être détruit par des frappes aériennes. Cette fois pas de victimes mais quelques blessés légers. Le personnel aurait eu juste le temps de fuir. Ban Ki-moon le secrétaire général de l’ONU condamne ces frappes et réclame une enquête. L’Arabie Saoudite, à la tête d’une coalition militaire, nie être à l’origine de ces raids.

Pour le président de MSF, Mego Terzian, c’est une nouvelle attaque contre les civils : “Je suis très préoccupé par la situation dans le district de Heedan où vivent 200.000 personnes qui dépendent de l’hôpital de MSF et il est détruit aujourd’hui, il couvrait les besoins de la population; honnêtement je ne sais pas comment elle va avoir accès à des soins.”

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

L'ONU réclame la levée de l'embargo américain imposé à Cuba