DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nigeria : l'armée délivre plus de 300 femmes et enfants captifs de Boko Haram


Nigéria

Nigeria : l'armée délivre plus de 300 femmes et enfants captifs de Boko Haram

Les militaires ont également revendiqué avoir tué 30 membres présumés du groupe islamiste et récupéré des armes et des munitions.

Les otages étaient retenus dans le nord-est du Nigeria et plus précisément dans des camps présumés des terroristes dans la région de la forêt de Sambisa, un fief des rebelles islamistes.

Malgré les succès obtenus avec l’aide de l’armée tchadienne notamment, Boko Haram apparaît loin d‘être vaincu. Les raids meurtriers et attentats-suicides se succèdent à un rythme quasi-quotidien, en dépit de la promesse du président Muhammadu Buhari d’en finir avec les insurgés d’ici la fin de l’année.

Dans son communiqué, l’armée nigériane affirme également avoir pris en embuscade et tué quatre insurgés présumés qui se dirigeaient vers la ville de Gubula pour y mener de nouveaux attentats-suicides. Une insurrection islamiste qui a déjà fait au moins 17.000 morts et plus de 2,5 millions de déplacés depuis 2009.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le Rocky Horror Picture Show a fêté ses 40 ans !