DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Réfugiés : tensions de la Slovénie à l'Allemagne en passant par l'Autriche

Vienne envisage de construire une clôture à sa frontière avec la Slovénie.

Vous lisez:

Réfugiés : tensions de la Slovénie à l'Allemagne en passant par l'Autriche

Taille du texte Aa Aa

Le principe de libre-circulation dans l’espace Schengen se trouve encore un peu plus mis à mal par l’arrivée massive des réfugiés. Cette fois, c’est l’Autriche qui envisage de construire une barrière à sa frontière avec la Slovénie. Les autorités autrichiennes assurent qu’il ne s’agit pas d’un mur infranchissable, mais simplement d’un moyen de réguler le flux des migrants.
N’empêche, cette décision intervient trois jours après un mini-sommet européen dans lequel les dirigeants se sont engagés à ne pas prendre de mesures unilatérales (voir ici).

Cette crise des réfugiés provoque des tensions entre l’Autriche et l’Allemagne.
“L’attitude de l’Autriche ces derniers jours n’a pas été correcte, a ainsi déclaré ce mercredi le ministre allemand de l’Intérieur, Thomas de Maiziere. Nous critiquons l’Autriche pour avoir conduit des réfugiés à notre frontière après la tombée de la nuit et ce, sans nous avoir prévenu, sans avoir pris les précautions nécessaires”.

Ces derniers mois, des centaines de milliers de réfugiés sont arrivés en Europe, transitant par la Turquie puis et les Balkans. La plupart aspirent à s’installer en Allemagne, Berlin ayant adopté jusque-là une politique d’accueil assez généreuse. Mais le nombre élevé d’arrivées sur le sol allemand suscite désormais une certaine hostilité dans l’opinion publique.

- avec agences