DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Grèce : des naufrages, des morts, des colères, des naufrages...


Grèce

Grèce : des naufrages, des morts, des colères, des naufrages...

Comme chaque jour, des centaines de réfugiés ont tenté la traversée entre la Turquie et la Grèce. Mais ce mercredi, plusieurs drames : des naufrages d’embarcation. Et des morts. Une quinzaine au moins, dont plusieurs enfants. Et ce jeudi, plusieurs personnes étaient encore portées disparues.

Ces naufrages se sont produits au large des îles de Lesbos, Samos et Agathonissi.

Les garde-côtes, épaulés par des pêcheurs et même par des habitants en jet-skis, ont tenté de secourir les naufragés. Des réfugiés dont beaucoup souffraient d’hypothermie. Ils ont été conduits dans les hôpitaux locaux.

colère et indignation

Les habitants accusent le coup face à ces nouvelles tragédies. “Mais où est passée la conscience humaine ?”, se lamente Manolis, pêcheur sur l‘île de Lesbos. Où sont les décideurs, les grands de ce monde ? Bon sang, qu’est-ce qu’ils foutent ? Ils n’ont pas de famille, pas d’enfant ? Tout ça, ils s’en fichent ?

Tant que l’Europe cultivera les égoïsmes nationaux, les passeurs feront d‘énormes chiffres d’affaires au détriment de la vie des réfugiés“, a pour sa part réagi le ministre grec de la Marine, Theodore Dritsas.

Autre commentaire, celui de Gauri van Gulik, responsable pour l’Europe d’Amnesty International : “Il est absolument obscène que les leaders européens permettent un enchaînement de tragédies sur nos rives“, a-t-elle déclaré.

Un fort vent est prévu dans les prochains jours dans le nord-est de la mer Egée (voir ici). Plus largement, les conditions météo tendent à se dégrader à l’approche de l’hiver. Les candidats au départ tentent parfois le tout pour le tout avant qu’il ne soit trop tard ou que la traversée soit encore plus dangereuse..

Depuis le début de l’année, plus de 3200 personnes ont perdu la vie en essayant de rejoindre l’Europe via la Méditerranée, selon les chiffres de l’Organisation internationale pour les Migrations.

Pour aller plus loin

> “7 000 traversées par jour vers la Grèce“, Communiqué de l’OIM à lire ici

> “Elles partent en Grèce pour aider les réfugiés”, article paru dans La Dépêche, à lire ici

> “Réfugiés. S’indigner de la mort d’Aylan ne sert qu‘à soulager nos consciences”, article paru dans Courrier international, à lire ici

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Chine : la politique de l'enfant unique c'est fini !