DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tanzanie : les résultats des élections présidentielles déjà contestés

Il n’y aura pas d’alternance politique en Tanzanie. Après les élections de dimanche dernier, la commission électorale a confirmé ce jeudi la

Vous lisez:

Tanzanie : les résultats des élections présidentielles déjà contestés

Taille du texte Aa Aa

Il n’y aura pas d’alternance politique en Tanzanie.
Après les élections de dimanche dernier, la commission électorale a confirmé ce jeudi la victoire de John Magufuli, 56 ans.
L’ancien ministre des Travaux publics, surnomé le bulldozer, aurait remporté 58% des suffrages. Magufuli est l’héritier du principal parti au pouvoir depuis l’indépendance du pays en 1961, ancien parti unique jusqu’en 1992.
Le vainqueur va succéder à l’actuel chef de l’Etat Jakaya Kikwete. Conformément à la Constitution, celui-ci ne s’est pas représenté à l’issue de son second mandat, contrairement à plusieurs de ses pairs sur le continent africain, qui tentent de modifier leurs constitutions pour se maintenir au pouvoir.

Scrutin annulé à Zanzibar

A peine proclamés, les résultats des élections présidentielles ont pourtant été contestés par l’opposition.
Rival de M. Magufuli, l’ancien Premier ministre Edward Lowassa s’est lui même déclaré vainqueur des élections. Ce dernier accuse la Commission électorale d’avoir falsifié les résultats.
Le président de la Commission électorale de Zanzibar, Jecha Salim Jecha, a en effet décidé mercredi d’invalider les élections sur l’archipel en raison de fraudes. Il a convoqué un nouveau scrutin.

Le nouvel homme fort du pays, un chrétien, formé au Royaume-Uni, a promis durant sa campagne de lutter contre la corruption et de redistribuer les terres non utilisées pour mettre fin à des années de conflits fonciers meurtriers en Tanzanie.
La Tanzanie, avec ses quelque 50 millions d’habitants, est l’un des plus peuplés d’Afrique de l’Est.