DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Bucarest : "l'incendie a redoublé quand ils ont cassé la porte"


Roumanie

Bucarest : "l'incendie a redoublé quand ils ont cassé la porte"

24 heures après l’incendie, aucune trace à l’extérieur ne trahit le drame où 27 jeunes ont trouvé la mort au Colectiv, cette discothèque de Bucarest installée dans un bâtiment industriel.

Alex Teodorescu est un jeune musicien. Il était dans la discothèque au moment du drame et a réussi à en sortir indemne.

“J‘étais près de la porte et parmi les premiers à sortir” explique-t-il. “Ceux qui sont sortis derrière moi étaient brûlés, leurs peaux étaient noires. “Ils étaient brûlés et certains sont restés à l’intérieur du bâtiment.”

Selon le témoignage de ce jeune homme, aucune bombe n’est à l’origine de l’incendie, mais l’appel d’air a renforcé les flammes.

“L’incendie a redoublé d’intensité lorsqu’ils ont cassé la porte” dit-il. “Il n’y a eu aucune explosion, en tout cas, je n’ai entendu aucune explosion et s’il y en avait eu une, d’autres personnes seraient mortes et moi aussi.”

Un groupe de hard rock se produisait dans cette discothèque avec un concert appuyé d‘éléments pyrotechniques qui ont déclenché l’incendie et piégé le public.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les boites noires du charter russe sont retrouvées