DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La Russie effondrée par la tragédie


Egypte

La Russie effondrée par la tragédie

Les 217 passagers du vol de Charm el Cheikh étaient pour la plupart des touristes de Saint-Pétersbourg qui venaient de passer un séjour sur la Mer rouge.

Les proches des victimes qui étaient venus les accueillir ont d’abord appris qu’il y avait eu un accident et se sont accrocher à l’espoir qu’il pouvait y avoir des survivants.

À l’entrée du terminal, une dame explique qu’elle est venue “attendre sa fille et qu’elle a appris l’accident chez elle. “Ma fille ne voulait pas que je vienne à l’aéroport, elle est très indépendante” explique-t-elle. Elle n‘était pas partie seule, “elle était partie en vacances avec une amie.”

Un soutien psychologique est assuré pour les proches des victimes alors que les voyageurs sur le point de prendre l’avion sont aussi traumatisés par la tragédie.

“J’ai appris le crash de l’avion à peine une demi-heure avant de quitter mon appartement” explique une dame. “Ça fait tellement peur que je n’ose pas entrer dans l’aéroport et découvrir toute la détresse de gens qui sont à l’intérieur…C’est terrifiant” dit-elle.

Le président russe Vladimir Poutine a transmis ses condoléances aux familles des victimes et décrété une journée de deuil national, mais ne s’est pas exprimé publiquement.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Personne n'a survécu au crash de l'avion russe