DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Crash dans le Sinaï : des vies brisées par la tragédie


monde

Crash dans le Sinaï : des vies brisées par la tragédie

La vie s’est arrêtée brutalement pour les 224 victimes du crash de l’Airbus 321, qui s’est écrasé ce samedi 31 octobre dans le Sinaï. 217 passagers et sept membres d‘équipage avaient embarqué à Charm El-Cheikh à bord de l’appareil de la compagnie russe Metrojet, à destination de Saint-Pétersbourg. La trace de l’avion a été perdue au bout de 23 minutes de vol. Pour l’heure, les causes du drame restent inexpliquées. L’avion se serait disloqué en vol, et plusieurs hypothèse sont à l‘étude. Le groupe Etat Islamique a revendiqué la destruction de l’Airbus, un scénario démenti par Moscou. D’après un responsable de la compagnie aérienne, la “seule cause possible” du crash serait “une action extérieure”. Parmi les passagers, 214 victimes sont de nationalité russe, et trois de nationalité ukrainienne.

1. La famille Gromov
Darina, âgée de dix mois, Tatiana et Alexei. Darina était la “passagère principale” de ce vol, écrivait sa mère Tatiana le 15 octobre dernier au sujet de sa fille, qui regardait les avions à travers les vitres l’aéroport de Pulkovo.

Darina est la victime la plus jeune du crash. La famille était très heureuse de faire une échappée, au moment où l’automne s’installait à Saint-Pétersbourg, et de partir “prendre un peu de Soleil”.

2. Le crash dans le Sinaï a décimé des familles entières

Parmi elles, une famille de cinq personnes : Yuriy Shein (38 ans), sa femme Olga (30 ans) et trois enfants, Evgeniya (11 ans), Lera (10 ans) and Nastya (3 ans). La famille s’est rendue en Egypte pour fêter deux anniversaires, les dix ans de la rencontre entre Yuriy et Olga, et leurs quatre ans de mariage.

La dernière photo prise quelques minutes avant le départ. Yuriy tient sa fille de 3 ans dans ses bras, au pied de l’avion. Sa femme Olga avait tagué l’image d’un “Salut Saint-Pétersbourg, bye bye l’Egypte, on rentre à la maison”.

3. Parmi les victimes, Dmitriy Bogdanov, originaire de Volhov, dans la région de Léningrad, avec ses trois enfants : Anton, âgé de dix ans, Anastasiya, 22 ans, et Valeriya, 24 ans.

Dmitriy élevait seul ses trois enfants, travaillant à plusieurs endroits à la fois. Sa femme est décédée il y a trois ans, après s‘être battue contre le cancer. Les proches de la famille Bogdanov sont très inquiets pour les grands-parents, pour avoir comment ils pourront surmonter une telle tragédie. Le benjamin de la famille, Anton, avait posté une photo sur les réseaux sociaux avant de s’envoler vers l’Egypte, une image marquée d’un “bye bye la Russie”.

Sa soeur Anastasiya avait posté ce message sur les réseaux sociaux : “finalement, je pars en vacances, au revoir le froid de la Russie!”.

4. Alexandre Kopilov, 62 ans, adjoint à la mairie de Pskov, avait offert ce voyage en Egypte à sa compagne Elena Melnikova, pour fêter ensemble son anniversaire le 27 octobre dernier au soleil.

5. Yuliya Gerasina et sa fille Vera, âgée de six ans, sont parties en Egypte pour passer les premières vacances scolaires de la fillette, qui avait fait sa première rentrée au mois de septembre. La soeur de Yuliya, Maria,continue de poster des photos de la mère de sa fille sur les réseaux sociaux, peinant à réaliser leur disparition.

6. Irina Charova s’est rendue en Egypte avec sa fille de treize ans, Lilia Vassilieva. Malgré son jeune âge, celle-ci se destinait déjà à une carrière sportive de haut niveau.

7. Liubov Kozlova, âgée de 52 ans, ne reviendra jamais chez elle à Monchegorsk, dans la région de Mourmansk. Son fils unique, handicapé, est désormais orphelin.

8. Alina Gaydamak, 27 ans, avait la passion des voyages. Elle était en vacances en Israël avec sa mère, lorsqu’elles ont décidé de bousculer leur programme et de passer quelques jours à Charm-el-Sheikh. Elle a réservé un vol de la compagnie Kogalymavia, et n’est jamais revenue à Saint-Pétersbourg.

9. Stanislav Sviridov, steward, faisait partie des sept membres d‘équipage disparus dans le crash. Il était âgé de 29 ans. Il avait rencontré sa femme, Anna, sur un vol à destination d’Istanbul en 2012. Avant le départ, elle lui avait demandé de lui envoyer un message lorsque son avion aurait atterri. Il lui avait répondu sur le ton de l’humour “si quelque chose arrive, tu le sauras aux infos”. Stanislav et Anna étaient parents d’une petite fille, Milana.

VIDEO:

Погибшие в авиакатастрофе. Их лица

Дождь приносит соболезнования родственникам жертв авиакатастрофы. Посмотрите, какими были те, кто летел рейсом «Когалымавиа».

Posted by Телеканал ДОЖДЬ on Saturday, October 31, 2015

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Turquie : le triomphe de l'AKP, début de l'ère Ahmet Davutoglu ?