DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La basilique engloutie, futur musée sous-marin de Turquie

C’est une découverte dont le grand public pourra profiter dans deux ans à peine en Turquie. Les restes d’une basilique byzantine ont été repérés

Vous lisez:

La basilique engloutie, futur musée sous-marin de Turquie

Taille du texte Aa Aa

C’est une découverte dont le grand public pourra profiter dans deux ans à peine en Turquie.

Point of view

sentir l'histoire, sentir l'ambiance, dans ce musée archéologique sous-marin."

Les restes d’une basilique byzantine ont été repérés l’an dernier, dans le lac Iznik, par hasard lors d’un survol de la région de Bursa, à l’occasion d’un inventaire historique et culturel.

“Nous sommes au dessus de la basilique de Iznik, vieille de 1600 ans, explique Gizem Adal, notre reporter. La découverte de cette basilique est déclarée comme étant l’une des plus importantes, l’une des 10 plus excitantes du monde, et va bientôt s’ouvrir aux touristes.”

La ville de Bursa était, sous l’empire romain, un lieu phare du christianisme. Ensuite, elle est connue comme la première capitale de l’empire ottoman, des lettres de noblesse qui ont permis son inscription au patrimoine mondial de l’Unesco.

Bientôt les touristes feront une expérience inédite, dans le premier musée sous-marin de Turquie, explique le maire Recep Altepe : “Notre objectif c’est d’offrir un lieu que tout le monde pourra visiter. Nous allons évacuer l’eau, créer une structure autour, en verre, où le public pourra pénétrer, sentir l’histoire, sentir l’ambiance, dans ce musée archéologique sous-marin.”

A 20 mètres de la rive, la basilique Saint Neophytos est à peine sous un mètre cinquante, deux mètres d’eau. Les chercheurs pensent que l‘édifice s’est effondré lors d’un tremblement de terre en l’an 740, et que la côte a été submergée.