DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Mondial-2006 : perquisitions au siège de la Fédération allemande de football


Allemagne

Mondial-2006 : perquisitions au siège de la Fédération allemande de football

Le parquet de Francfort l’a annoncé ce matin confirmant des informations du quotidien Bild et l’agence de presse allemande DPA.

Ces perquisitions ont eu lieu “au siège de la DFB et chez trois mis en cause : le président de la DFB, l’un de ses anciens présidents et un ancien secrétaire général”. La justice a en revanche refusé de préciser les noms de l’ancien président et de l’ancien secrétaire général.

Selon Bild, le domicile de l’actuel président de la DFB, Wolfgang Niersbach, celui de son prédécesseur Theo Zwanziger et celui de secrétaire général Horst Schmidt font également l’objet de fouilles de la part des agents du fisc.

Soupçons de fraude fiscale

L’affaire révélée le 16 octobre dernier par Der Spiegel ébranle toute l“Allemagne. Le magazine affirmait que le comité de candidature allemand s‘était constitué une caisse noire pour acheter des voix. Un comité dirigé par Franz Beckenbauer, légende du football allemand.

Ce rebondissement intervient alors qu’il y a des soupçons de fraude fiscale autour du versement controversé de 6,7 millions d’euros effectué il y a dix ans par le Comité d’organisation allemand de la Coupe du monde 2006. Ce rebondissement jette aussi un voile sur une compétition qui avait été vécue comme une véritable fête pour tout le pays, 16 ans après sa réunification.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Décès d'Ahmed Chalabi, instigateur de l'invasion américaine de l'Irak