DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Turquie : la campagne des législatives n'était pas "équitable" selon les observateurs européens

Le parti du Président Recep Tayyip Erdogan a regagné dimanche sa majorité absolue, mais la course a été particulièrement difficile pour certains

Vous lisez:

Turquie : la campagne des législatives n'était pas "équitable" selon les observateurs européens

Taille du texte Aa Aa

Le parti du Président Recep Tayyip Erdogan a regagné dimanche sa majorité absolue, mais la course a été particulièrement difficile pour certains candidats, notamment dans le sud-est du pays à majorité kurde.

Point of view

La peur est l'ennemie de la démocratie

Andreas Gross, membre de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) : “malheureusement, nous sommes arrivés à la conclusion que cette campagne était inéquitable parce qu’il y a eu bien trop de violences, trop de peur. Et la peur est l’ennemie de la démocratie, l’ennemie du libre choix”, a conclut hier le député suisse.

La campagne électorale turque s’est déroulée sur fond de reprise du conflit kurde, trois semaines après un attentat-suicide qui fait 102 morts à Ankara. Puis il y a les pressions exercées les médias critiques envers le gouvernement. Deux télévisions et deux journaux de l’opposition ont récemment été fermés sur décision du ministère de la Justice, ce qui inquiète Bruxelles et Washington.