DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une usine s'effondre au Pakistan, quelques jours après le séisme

Au Pakistan, les secours s’activent pour retrouver la centaine d’ouvriers disparus sous les décombres de cette usine. 16 corps déja ont été

Vous lisez:

Une usine s'effondre au Pakistan, quelques jours après le séisme

Taille du texte Aa Aa

Au Pakistan, les secours s’activent pour retrouver la centaine d’ouvriers disparus sous les décombres de cette usine. 16 corps déja ont été découverts, dans cette fabrique de sacs plastiques, située tout près de Lahore.

Le bâtiment de trois étages s’est effondré, quelques jours après un “tremblement de terre“http://www.lemonde.fr/planete/article/2015/10/26/un-important-seisme-ressenti-en-asie-du-sud_4796936_3244.html qui a fait près de 390 morts à la frontière avec l’Afghanistan.
Les ouvriers racontent que malgré les fissures apparues sur les murs après le séisme, le propriétaire a tenu à poursuivre la construction d’un quatrième étage.

Les progrès sont lents pour dégager les victimes, car l’usine est située au bout d’une ruelle étroite, et les pelleteuses peinent à atteindre le site.

Les incidents de ce type sont fréquents au Pakistan, où les règles de construction ne sont pas souvent respectées.
Ce drame n’est pas sans rappeler l’effondrement d’une usine textile au “Bangladesh“http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1190135-un-an-apres-l-effondrement-d-une-usine-au-bangladesh-les-choses-avancent-mais.html qui avait fait plus de 1.100 morts en 2013. Un drame qui avait ébranlé les consciences, car les principales “marques occidentales“http://www.liberation.fr/planete/2015/11/03/usines-textiles-hampm-promet-des-garanties-sociales_1411003 s’approvisionnent dans ces entreprises qui emploient des ouvriers cousant des vêtements dans des conditions misérables.