DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Brésil : 500 personnes secourues du village dévasté par la boue


Brésil

Brésil : 500 personnes secourues du village dévasté par la boue

17 morts, des dizaines de disparus, des habitations détruites, une végétation balayée, des véhicules embourbés…
Le village brésilien de Bento Rodrigues, au sud-est du pays, paie un lourd tribut à la rupture de deux barrages miniers ce jeudi après-midi.
Les millions de mètres cubes de boue et de déchets minéraux déversés sur des dizaines de kilomètres l’ont englouti.
Parmi ses 620 habitants, quelques 500 personnes ont pu être secourues et décontaminées.

“On aide à accueillir les gens ici au gymnase et on les envoie vers les hôtels de la région, on essaie aussi de leur fournir une assistance psychologique et sociale”, explique Ricardo Vescovi, le PDG de la compagnie minière Samarco à l’origine de la catastrophe.
Il a également précisé que la coulée de boue n‘était pas toxique, une information toutefois contestée par un syndicat de travailleurs miniers de la ville voisine.

L’extraction de fer et de pierres semi-précieuses est une ressource économique importante dans cet Etat de Minais Gerais, où elle a supplanté l’exploitation de l’or.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Roumanie : vers des législatives anticipées ou un gouvernement de technocrates