DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouvelle manifestation à Bucarest, après le drame de la discothèque

La tension ne baisse pas en Roumanie après trois jours de mobilisation. La population reste excédée par la corruption de la classe politique suite à

Vous lisez:

Nouvelle manifestation à Bucarest, après le drame de la discothèque

Taille du texte Aa Aa

La tension ne baisse pas en Roumanie après trois jours de mobilisation. La population reste excédée par la corruption de la classe politique suite à cette catastrophe qui a fait 32 morts le week-end dernier.

Quelque 10.000 personnes ont encore défilé et protesté dans les rues de la capitale roumaine à l’image de cette femme : “peut-être aurons-nous des élections anticipées. Regardons les listes très soigneusement et disons à nos jeunes qu’ils ont notre soutien, et qu’ils doivent faire attention à qui ils font confiance et pour qui ils votent”.

La mobilisation populaire a fait chuter mercredi le gouvernement social-démocrate de Victor Ponta. C’est son ex-ministre de l‘éducation, Sorin Campeanu qui a été désigné comme Premier ministre intérimaire par le chef de l‘État.

“J’ai discuté avec tous les chefs de partis et je souhaite avoir leur soutien pour continuer cette mission, qui à mon avis est difficile. La Roumanie est et devrait rester un facteur de stabilité”, affirme Sorin Campeanu.

Après un tour d’horizon avec toutes les forces politiques, le président conservateur Klaus Iohannis a annoncé qu’il consulterait ce vendredi la société civile et les manifestants en vue de la formation d’un nouveau gouvernement.