Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Un équipage russe 100% féminin s'est entraîné pendant huit jours à partir pour la Lune

Access to the comments Discussion
Par Maxime Biosse Duplan
Un équipage russe 100% féminin s'est entraîné pendant huit jours à partir pour la Lune

<p>En Russie, huit jours de simulation spatiale, et un équipage un peu spécial : entièrement composé de femmes, il était le premier à s’isoler totalement pendant une semaine dans une capsule censée reproduire les conditions de vie dans l’espace.</p> <p>Une expérience organisée dans le cadre d’un vol futur, d’ici au moins dix ans, sur la Lune. </p> <p>Et lors de cette simulation, beaucoup de commentaires machistes on été lus sur internet et lors de la conférence de presse avant le début de l’expérience…</p> <p>“Il n’y a eu aucun conflit, déclare Daria Komissarova, membre de l‘équipage. Et je voudrais dire quelque chose à tous ceux qui ont fait des commentaires sur nous sur les réseaux sociaux. Certains étaient sceptiques concernant notre expérience et s’attendaient à ce que nous nous disputions. Je vais les décevoir, il n’y a rien eu de tel”.</p> <p>“Dans une cuisine deux femmes au foyer ont du mal à cohabiter”, n’avait pas hésité à lancer au début de la mission Igor Ouchakov, l’un de ses responsables.</p> <p>“Nous avons vécu un vrai isolement, dans un monde à part, raconte Polina Kuznetsova. On avait vraiment du mal à imaginer que nous étions à Moscou. On s’est senties, sinon dans l’espace, en tous cas vraiment ailleurs”. </p> <p>Si c’est bien la Russie qui a envoyé la première femme dans l’espace en 1963, la gent féminine a été peu associée au développement du programme spatial russe par la suite. </p> <p>Moscou envisage une visite sur la Lune en 2029.</p>