DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Egypte ne confirme toujours pas la thèse de l'attentat dans le crash de l'avion russe

La thèse de l’attentat n’est toujours pas confirmée par l’Egypte. Ayman Al Muqqadam, le chef de la commission d’enquête égyptienne, l’a rappelé lors

Vous lisez:

L'Egypte ne confirme toujours pas la thèse de l'attentat dans le crash de l'avion russe

Taille du texte Aa Aa

La thèse de l’attentat n’est toujours pas confirmée par l’Egypte. Ayman Al Muqqadam, le chef de la commission d’enquête égyptienne, l’a rappelé lors d’une conférence de presse ce samedi au Caire. Il s’est contenté d’affirmer que les enquêteurs étaient toujours en phase de “collecte d’information” :

Point of view

Un bruit a été entendu à la dernière seconde de l'enregistrement dans le cockpit

“Un bruit a été entendu à la dernière seconde de l’enregistrement dans le cockpit et une analyse spectrale va être menée par des laboratoires spécialisés pour identifier la nature de ce bruit”.

Plusieurs sources proches du dossier ont affirmé ces dernières heures que la thèse d’un attentat terroriste devrait être privilégiée, les données des boîtes noires de l’appareil étant assez explicites.

Mais si les enquêteurs égyptiens admettent que l’avion s’est disloqué en vol, ils ne veulent en tirer aucune conclusion.

Mohammed Shaïkhibrahim, notre correspondant au Caire :
“L’absence de représentants d’autres commissions internationales lors de cette conférence a soulevé beaucoup de questions ici, et cela laisse la porte ouverte à de nouvelles spéculations et controverses au sujet des raisons du crash de l’avion russe”.

Le crash de l’Airbus de Metrojet le 31 octobre au dessus du désert du Sinaï a coûté la vie à 224 personnes.

Une semaine après le drame, plusieurs membres des services russes et égyptiens travaillant sur le site ont déposé des fleurs ce samedi sur le site.