Egypte : les Russes évacuent Charm el-Cheikh, les professionnels du tourisme s'inquiètent

Access to the comments Discussion
Par Olivier Peguy  avec Agences
Egypte : les Russes évacuent Charm el-Cheikh, les professionnels du tourisme s'inquiètent

<p>Par milliers, les <a href="http://fr.euronews.com/2015/11/07/le-rapatriement-des-touristes-russes-d-egypte-a-commence/">touristes russes sont rapatriés d’Egypte ce week-end</a>, suite au crash de l’Airbus dans le Sinaï il y a une semaine.<br /> L’hypothèse de l’attentat progresse, y compris à Moscou.</p> <p>Conséquence : les agences de voyage russes ont déjà commencé à enregistrer des annulations de réservations. <br /> De quoi être préoccupé quand on sait que l’an dernier, ce sont trois millions de Russes qui sont partis en vacances en Egypte.</p> <p>“L’Egypte est une de nos destinations les plus prisées, confirme Irina Tiurinade, responsable de l’Union des tour-opérateurs russes. Pour nos clients, ce pays est l’endroit à la fois le plus proche, le plus ensoleillé et le moins cher. Vous savez, 80% des Russes qui partent en vacances à l‘étranger choisissent des destinations balnéaires. Donc c’est vrai que là, les choses deviennent un peu plus compliquées.”</p> <p>C’est de Charm el-Cheikh qu’avait décollé l’Airbus qui s’est écrasé.<br /> La station balnéaire sur la mer Rouge a connu un développement rapide ces dernières années, et était jusque-là relativement préservée sur le plan de la sécurité.</p> <p>Après les Russes, ce sont les Britanniques qui sont les plus présents sur ces plages. Certains refusent de céder à la panique. “La réaction de mon gouvernement est excessive, commente ainsi une touriste britannique. Le Premier ministre David Cameron a pris des décisions avant même que les boîtes noires n’aient été examinées”.</p> <p>“On se sent en sécurité ici, ajoute cette autre femme. Cela fait 11 ans qu’on vient ici. Vous pensez qu’on viendrait encore s’il y avait le moindre risque ?”</p> <p>Reste que les hôteliers de Charm el-Cheikh, et plus largement, les responsables du tourisme égyptien se font du souci. La désertion des touristes étrangers serait un coup dur pour un secteur qui peine à se stabiliser après la révolution populaire de 2011.</p> <h3>Pour aller plus loin</h3> <p>> “L’Egypte tente de convaincre sur la sécurité pour éviter un nouveau choc touristique” – article d’<strong>euronews</strong>, <a href="http://fr.euronews.com/2015/11/05/l-egypte-tente-de-convaincre-sur-la-securite-pour-eviter-un-nouveau-choc/">à lire ici</a></p> <p>>“Crash dans le Sinaï: un coup dur pour le tourisme en Egypte” – article de <strong><span class="caps">RFI</span></strong>, <a href="http://www.rfi.fr/moyen-orient/20151106-crash-sinai-coup-dur-tourisme-egypte-royaume-uni-allemagne-vols?ns_campaign=reseaux_sociaux&ns_source=twitter&ns_mchannel=social&ns_linkname=editorial&aef_campaign_ref=partage_aef&aef_campaign_date=2015-11-06&dlvrit=1448817">à lire ici</a></p> <p>> “Le tourisme égyptien plombé par les menaces d’attentats” – article du <strong>Figaro</strong>, <a href="http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2015/11/06/20002-20151106ARTFIG00255-le-tourisme-egyptien-plombe-par-les-menaces-d-attentats.php">à lire ici</a></p> <p>> “Ironie de l’histoire: le tourisme au Sinaï est né après une vague d’attentats” – article de <strong>Slate</strong>, <a href="http://www.slate.fr/story/109561/sinai-tourisme-terrorisme-crash">à lire ici</a></p>