DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

GPS super basique à monter sur vélo


hi-tech

GPS super basique à monter sur vélo

En partenariat avec

Trouver son chemin en toute sécurité tout en circulant à bicyclette c’est ce que devrait permettre de faire le Smarthalo conçu par une société canadienne. Il se monte sur le guidon. Il donne donc la direction comme le GPS qu’il est, ainsi que la vitesse moyenne, la distance parcourue, le dénivelé et les calories brûlées…

Maxime Couturier, directeur design Cyclelabs : « Le vélo en ville ne devient pas plus dangereux. Nous pensons qu’il est même plus sûr parce qu’il est devenu un mode de transport légitime. Pourtant nous pensons que certains aspects sont toujours dangereux, notamment en ce qui concerne les données de navigation. Avec Smarthalo on reçoit des instructions très simples et très claires. »

Le cycliste peut se connecter sur son SmartHalo avec son smartphone, c’est par ce biais qu’il peut accéder aux fonctions GPS. Une lumière verte sur les côtés indiquent la bonne direction à suivre. Une lumière rouge signale qu’il faut faire demi tour.

Ses concepteurs défendent sa simplicité face aux autres produits actuellement présents sur le marché et jugé (par les mêmes) comme trop compliqués, d’où l’interface minimaliste qui permet de rester concentré sur la route.

Autre fonction de l’appareil, l’alarme. Si le vélo est déplacé ou s’il reçoit un coup alors une sirène se fait entendre…

Quand le soir tombe, l‘écran s’allume automatiquement. L’autonomie annoncée de la batterie est de trois semaines dans le cas d’un usage normal. Coût, là aussi annoncé de l’appareil : 100 euros.

Le choix de la rédaction

Prochain article

hi-tech

Allemagne : une application smartphone pour aider les réfugiés au jour le jour