DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Grève chez Lufthansa : près d'un millier de vols annulés


Allemagne

Grève chez Lufthansa : près d'un millier de vols annulés

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Après une journée de relâche, la grève a repris chez Lufthansa. La compagnie allemande a annoncé la suppression de près d’un millier de vols ce lundi au départ des aéroports de Francfort, Düsseldorf et Munich. Plus de 100.000 passagers sont touchés par ce mouvement, entamé vendredi, et qui doit se poursuivre toute la semaine.

Cet homme revient du Qatar. Il est très remonté : “Je ne réserverai plus chez Lufthansa. C’est ce que je viens de dire à un représentant de la compagnie.”

“J’ai réservé une place sur un A380 a destination de San Francisco, dit cet Allemand, mais comme vous pouvez le voir, tous les vols sont annulés. S’il n’y a pas de vols transatlantiques, comment je fais : je nage ?”

Le syndicat du personnel naviguant, à l’origine de cette grève, dénonce les réductions de coûts opérées par Lufthansa pour lutter contre la concurrence des compagnies low-cost et du Moyen-Orient. Les négociations avec la direction butent notamment sur la question des retraites.

“C’est impressionnant, car il y a plus de collègues qui participent à cette grève qu’il y a de salariés syndiqués, souligne Nicoley Baublies, responsable du syndicat UFO. 95 % de tous les vols impactés par cette grève ont été annulés. Lufthansa n’a même pas été en mesure de garantir un service minimum, ce qui montre à quel point les gens sont en colère contre la compagnie en ce moment.”

Les conflits sociaux chez Lufthansa n’ont cessé de se multiplier depuis l’an passé, les pilotes notamment ont fait grève treize fois en l’espace de 18 mois.

Ce mouvement n’affecte toutefois pas les filiales de la compagnie allemande comme Germanwings ou SWISS.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Catalogne : un pas de plus vers l'indépendance