DERNIERE MINUTE

Moscou crie au complot après la publication du rapport accablant de l'Agence mondiale anti-dopage (AMA). Les enquêteurs dénoncent un véritable mensonge d‘État autour, notamment, de l’athlétisme russe. Même les services secrets, dont l’ancien patron n’est autre que Vladimir Poutine, seraient impliqués.

“Le dopage n’est pas le problème en Russie, répond le ministre des Sports Vitaly Moutko. La Russie ne devrait pas être pointée du doigt. C’est un problème global. Nous savons que tous les pays se battent contre ce mal. C’est ce que nous faisons également et nous continuerons à le faire. Nous avons créé un système sérieux de lutte contre le dopage. Nous disqualifions environ 2 % des athlètes chaque année, comme les autres pays.”

Selon le rapport, ce ne sont pas que des athlètes, leurs entraîneurs et des médecins qui sont en cause, mais aussi l’agence russe anti-dopage et le laboratoire accrédité pour les analyses.