DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Accord à l'ONU pour assurer le suivi des vols en temps réel partout dans le monde

Repérer les avions partout dans le monde dès 2017, c’est l’objectif de l’accord scellé mercredi à l’ONU. Les experts réunis à la Conférence

Vous lisez:

Accord à l'ONU pour assurer le suivi des vols en temps réel partout dans le monde

Taille du texte Aa Aa

Repérer les avions partout dans le monde dès 2017, c’est l’objectif de l’accord scellé mercredi à l’ONU.
Les experts réunis à la Conférence mondiale des radiocommunications à Genève ont décidé d’attribuer des fréquences radioélectriques aux satellites qui pourront recevoir des signaux émis par des avions. Aujourd’hui 70% de la surface terrestre (océans, déserts, montagnes) ne permet pas cette surveillance.

Très concrètement, les experts réunis à Genève ont décidé d’attribuer la bande de fréquences 1 087,7-1 092,3 MHz au service mobile aéronautique par satellite (Terre vers espace) pour la réception par les satellites stations spatiales des émissions de signaux dits ADS-B (surveillance dépendante automatique en mode diffusion) provenant des émetteurs d’aéronefs, a précisé l’UIT dans un communiqué. L’information sera ensuite renvoyée automatiquement aux stations terrestres en charge du contrôle aérien.

L’accord devra être mis en place par l’Organisation de l’aviation civile internationale.
Cet accord intervient à la suite de la disparition et de la perte tragique du vol MH370 de la Malaysian Airlines assurant la liaison Kuala Lumpur-Pékin en mars 2014 avec 239 personnes à bord, qui avait suscité un débat au niveau international sur le suivi des vols à l‘échelle mondiale. A ce jour l‘épave de l’avion n’a toujours pas été localisée.