DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Afghanistan : la colère des Hazaras contre les talibans et le gouvernement


Afghanistan

Afghanistan : la colère des Hazaras contre les talibans et le gouvernement

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Sept cercueils en tête, plusieurs milliers d’Afghans ont manifesté à Kaboul. Une marche de 10 km en direction du palais présidentiel avec pour slogans : “morts aux talibans ! Ghani démission ! ça suffit, arrêtez les meurtres !”

Il y a quelques jours, les corps de sept Hazaras (quatre hommes, deux femmes et un enfant) ont été retrouvés, décapités, à Zaboul, dans le sud-est du pays. Les Hazaras, une minorité chiite, parlent le perse et représentent 10 % de la population afghane.

Pour éviter que cela ne se reproduise dans notre pays, nous manifestons ici pour dire que de tels actes n’ont leur place dans aucune religion, y compris l’Islam. Nous réclamons justice au gouvernement et nous lui demandons qu’il protège tous ses citoyens.

Régulièrement persécutés de 1996 à 2001, les Hazaras sont de nouveau la cible des talibans et des militants d’Etat islamique depuis que ces deux groupes étendent leur insurrection. Et ils s’estiment laissé pour compte par le pouvoir.

Hier, les services de renseignement afghans ovaient annoncé avoir libéré huit otages hazaras dans la province de Ghazni, au centre du pays. Dans la foulée, le président Ghani avait assuré mettre tout en oeuvre pour retrouver les meurtriers des sept Hazaras, des “assassins” qui cherchent selon lui à “semer la discorde et la peur” en Afghanistan.

Mais ce mercredi les forces de sécurité ont accueilli les manifestants avec des tirs de sommations aux abords du palais.
Il y a des années que la capitale afghane n’avait pas connu une mobilisation aussi importante.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Recours constitutionnel de Madrid contre la résolution indépendantiste catalane