DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'Europe impose l'étiquetage des produits des territoires occupés par Israël


Israël

L'Europe impose l'étiquetage des produits des territoires occupés par Israël

Les produits en provenance des colonies israéliennes implantées dans les territoires palestiniens devront être signalés sur l‘étiquetage. La décision controversée, attendue depuis des mois, mais reportée à plusieurs reprises, a été approuvée mercredi lors d’une réunion du collège des commissaires européens à Bruxelles. Elle concerne en majorité des produits agricoles, fruits, légumes, vins et des cosmétiques en provenance de Cisjordanie, Jérusalem-Est et du plateau du Golan.

Débattue depuis 2012, cette décision qui s’impose aux 28 États membres vise à informer et protéger les consommateurs européens de l’origine des produits qu’ils consomment, conformément à la législation commerciale de l’UE.

L’Organisation de libération de la Palestine (OLP) salue un “pas dans la bonne direction”, quoique “insuffisant”. Israël a vivement réagi, du moins verbalement, convoquant le représentant de l’UE en Israël.
L’UE minimise : “C’est une question technique, pas une prise de position politique souligne le vice-président de l’exécutif européen Valdis Dombrovskis. Les produits originaires d’Israël, dans ses frontières internationalement reconnues bénéficient d’un traitement tarifaire préférentiel lors de leur entrée dans l’UE. Cette situation ne changera pas. L’UE ne soutient aucune forme de boycott ou de sanctions contre Israël.”

“L’Union européenne devrait avoir honte” : Benjamin Netanyahu, en visite aux Etats-Unis ne décolère pas et parle de décision “hypocrite et dictée par une politique du deux poids, deux mesures”. Israël qui met en garde les 28 contre les “répercussions” de cette mesure.

Plus que son impact sur la balance commerciale, le gouvernement israélien craint que la mesure ne “soutienne et encourage” le mouvement international BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) contre l’Etat hébreu, qui monte en puissance.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

monde

Afghanistan : la colère des Hazaras contre les talibans et le gouvernement