DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Migrants : à Malte, Européens et Africains cherchent la solution miracle

Les Européens espèrent convaincre les dirigeants africains de les aider à freiner les flux de migrants. C’est pour cela qu’une cinquantaine de pays

Vous lisez:

Migrants : à Malte, Européens et Africains cherchent la solution miracle

Taille du texte Aa Aa

Les Européens espèrent convaincre les dirigeants africains de les aider à freiner les flux de migrants. C’est pour cela qu’une cinquantaine de pays des deux continents sont jusqu‘à la mi-journée à Malte. Les Européens proposent notamment une aide de 3,6 milliards d’euros. Mais veulent aussi accélérer les retours en Afrique des migrants irréguliers.

Point of view

Aucun endroit du monde ne peut être une forteresse

“Le problème auquel nous faisons face aujourd’hui est en partie à cause de l’Europe, certains pays en Europe, qui ont adopté une approche de forteresse, regrette la présidente de la Commission de l’Union africaine, Nkosazana Dlamini. Aucun endroit du monde ne peut être une forteresse. Nous devons être ouverts à la migration légale.”

L’Europe, loin d‘être l‘élève modèle

Dernier exemple en date la Suède, qui rétablit dès ce jeudi les contrôles à ses frontières : “Le but n’est pas de limiter le nombre de demandeurs d’asile, explique le ministre suédois de l’Intérieur Anders Ygeman, mais d’avoir un meilleur contrôle sur le flux de migrants en Suède.”

Les défis viennent de tous les horizons pour l’Europe, comme le souligne notre envoyé spécial à Malte James Franey : “Avec peu de progrès réalisés sur le retour en Afrique des demandeurs d’asile déboutés, l’UE se bat toujours pour une stratégie cohérente pour cette crise migratoire, explique James. En effet, en voyant que les 28 cherchent l’aide des pays africains et de la Turquie, il semble que la seule stratégie de l’Europe, c’est d’en faire le problème de quelqu’un d’autre.”