DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Barrières, contrôles : l'espace Schengen mis à mal par la crise migratoire


monde

Barrières, contrôles : l'espace Schengen mis à mal par la crise migratoire

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Mais que reste t-il de l’espace Schengen ? Un à un, des pays situés aux frontières et maintenant à l’intérieur de cette zone de libre circulation des personnes construisent des barrières pour réguler l’afflux de migrants. Dernière en date, l’Autriche, qui déclare vouloir construire une clôture de 4 km le long de sa frontière avec la Slovénie. Dans un deuxième temps, c’est une barrière beaucoup plus longue qui pourrait être mise en place :

“Dans une deuxième phase nous pouvons construire une autre clôture, en moins de 48 heures”, a prévenu ce vendredi la ministre autrichienne de l’Intérieur, Johanna Mikl-Leitner.

C’est la Hongrie qui a montré l’exemple en se barricadant en fermant ses frontières d’abord avec la Serbie, puis avec la Croatie. Et Budapest ne compte visiblement pas s’arrêter là. Janos Lazar, directeur de cabinet du Premier ministre hongrois:
“Nous sommes prêts et capables de construire une barrière de sécurité en un laps de temps court. Nous ne le ferons que dans le pire des scénarios. Pas parce que nous voulons juste le faire, mais, si besoin, pour défendre notre pays”.

La Slovénie s’est elle aussi attelée au montage d’une clôture barbelée à sa frontière avec la Croatie.

Dans une autre mesure, plusieurs pays ont rétabli des contrôles de passeports à leurs frontières, comme la France, l’Allemagne, l’Italie, ou la Suède.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Réfugiés : Oxfam accuse la Bulgarie de brutalité policière