DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Une centaine de "nouveaux aliments" autorisés en Europe


u talk

Une centaine de "nouveaux aliments" autorisés en Europe

Cette semaine, Utalk répond à une question de Sylvie, de Lyon :
“Alors que l’Union européenne planche sur la refonte de sa législation sur les “novel foods”, pourriez-vous me dire en quoi consistent au juste ces “nouveaux aliments” ? À l’heure actuelle, comment sont-ils réglementés en Europe ?”

La réponse de Jean Pottier, expert réglementaire “Nouveaux Aliments” au sein du Service public belge Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement :

“Ce que l’on appelle nouveaux aliments (ou “novel food” en anglais), ce sont les aliments qui n‘étaient pas consommés de façon significative dans l’Union européenne avant 1997.

Ce sont par exemple des ingrédients alimentaires avec une structure moléculaire modifiée, ou des plantes, ou des animaux comme des insectes par exemple, qui viennent d’autres continents que l’Europe.

Comme ces aliments n‘étaient pas consommés en Europe avant cette date, leur sécurité n’a pas pu être établie sur base de l’expérience d’une consommation au fil du temps.

Par conséquent, pour être commercialisés en Europe, ces aliments doivent faire l’objet d’une autorisation spécifique et cette autorisation est précédée d’une évaluation scientifique pour s’assurer qu’ils ne présentent pas de risques pour la santé.

Depuis le début de la réglementation, il y a une petite centaine d’autorisations qui a été accordée.

C’est, par exemple, le cas des graines de chia, une plante originaire d’Amérique du Sud qui est riche en Oméga 3. Il y a aussi des nouvelles molécule de sucre, ou les phytostérols que l’on retrouve dans la margarine destinés à réduire le cholestérol.

Mais les nouveaux aliments ne sont pas seulement développés
au niveau européen, ou importés en Europe pour des raisons nutritionnelles, ce peut également être le cas pour des raisons technologiques : comme l’exemple d’une nouvelle gomme pour chewing-gum dont l’avantage est qu’elle colle moins sur le sol si jamais elle est jetée dans la rue.

Les nouveaux aliments sont réglementés au niveau européen et les autorisations sont donc valables dans toute l’Union européenne.”

Vous souhaitez poser vous aussi une question ? Rendez-vous sur le site d’Euronews, à la rubrique Utalk, ou encore sur Facebook et Twitter.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

u talk

Est-ce vraiment la fin des frais d'itinérance dans l'UE ?