DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Etat Islamique revendique les attentats de Paris qui ont fait 127 morts

La France s'est réveillée ce matin en état de choc. Six attaques simultanées ont fait 127 morts hier soir à Paris. Pour la première fois des terroriste kamikazes sont entrés en action. Trois jo

Vous lisez:

Etat Islamique revendique les attentats de Paris qui ont fait 127 morts

Taille du texte Aa Aa

Etat Islamique revendique les attentats de Paris. Dans un communiqué publié ce matin, le groupe terroriste a dit vouloir répondre ainsi aux insultes faites au Prophète et à la campagne armée contre ses combattants.

Paris a été frappée hier soir par une série d’attentats qui ont fait au moins 120 morts, la plupart au Bataclan, une salle de spectacle, qui a été le théâtre d’une sanglante prise d’otages.

Quatre hommes lourdement armés ont fait irruption en plein concert et ont ouvert le feu sur la foule avant de prendre toutes les personnes qu’ils pouvaient en otage, avant un assaut final des policiers du Raid qui a été décidé très rapidement car les terroristes à l’intérieur continuaient d’exécuter des gens. Les survivants ont décrit des scènes de carnage et de chaos. Les assaillants auraient évoqué l’engagement militaire français en Syrie.

Les quatre terroristes sont morts, trois ayant actionné la ceinture d’explosifs qu’ils portaient, le dernier ayant été abattu par la police.

Quasiment au même moment, plusieurs terrasses de cafés et de restaurants des Xe et XIe arrondissements de Paris ont été la cible d’attaques, des hommes armés en voiture ou à pied tirant sur la foule… Des attques qui ont fait une quarantaine de morts.

Attentats-suicides près du stade de France

Par ailleurs, trois explosions ont retenti non loin du Stade de France pendant le match France-Allemagne, auquel assistait le président de la République. Plusieurs sources parlent d’attentats-suicides, un mode opératoire inédit en France, et aussi de bonbonnes de gaz. Les trois terroristes kamikazes sont morts, et il n’y aurait qu’une victime.

François Hollande décrète l‘état d’urgence

François Hollande a réuni ce matin un comité de Défense. Le président français a décrété l’Etat d’urgence sur tout le territoire, une procédure rarissime.

1.500 militaires supplémentaires vont être déployés. Les établissements scolaires et universitaires d’Ile-de-France seront fermés ce samedi. Il est interdit de manifester jusqu‘à nouvel ordre et les pouvoirs de la police sont renforcés.

Les réactions, venues du monde entier, ont été unanimes de condamnations et de solidarité, de Barack Obama au président iranien en passant par Israël, le Japon, l’Allemagne, la Russie..

Le World Trade Center a été illuminé en bleu blanc rouge cette nuit.

Des manifestations spontanées de solidarité ont aussi eu lieu, comme à New York, où des Français se sont rassemblées sur Union Square.

Ces attaques sont les plus meurtrières en Europe depuis les attentats de Madrid en 2004 qui avaient fait 191 morts.