DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Grèce : violents débordements après une manifestation à Athènes


Grèce

Grèce : violents débordements après une manifestation à Athènes

Des casseurs, des policiers et des cocktails molotov dans une ville bouclée par plus de 6000 policiers. Voilà à quoi ressemblait Athènes mardi soir.
Ces scènes de violence ont cloturé les commémorations du 42e anniversaire de la répression de l’insurection estudiantine qui avait entraîné la fin de la dictature des colonels.

Chaque année à la même époque des milliers de Grecs, étudiants et syndicalistes, convergent vers l’université polytechnique et en profitent pour manifester contre le gouvernement.

Mais en fin de journée la commémoration a tourné à l’affrontement entre policiers anti-émeute et manifestants. Des manifestants déterminés à faire entendre leur oppostion à la politique d’austérité d’Alexis Tsipras réélu haut la main en septembre dernier.

La manifestation avait pourtant commencé dans le calme, explique notre correspondant à Athènes. La situation a dégénéré lorsqu’un groupe de casseurs a commencé à s’attaquer à la police à coup de cocktail molotov. Au moins un manifestant a été arrêté.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Russes et Français font désormais front commun contre l'EI en Syrie