DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

"Ne tournez pas le dos aux migrants": l'appel de l'ONU aux Européens


monde

"Ne tournez pas le dos aux migrants": l'appel de l'ONU aux Européens

L’ONU appelle les Européens à ne pas adopter de réflexe protectionniste après les attentats de Paris. Plusieurs leaders politiques européens ont en effet appelé ces dernières heures à cesser l’accueil des migrants venus de Syrie.

Le Néerlandais Geert Wilders, le Hongrois Viktor Orban ou la Française Marine Le Pen, jouant sur leur terrain favori, ont lancé des appels à fermer les frontières après la découverte par les enquêteurs français du fait qu’un des assaillants était entré en Europe par la Grèce le mois dernier.

Qu’en pensent les migrants, eux-mêmes ?

“Ce sont des attaques terribles contre l’humanité, contre toutes les civilisations, déclare ce réfugié, à la frontière entre Slovénie et Autriche. Ces attaques ne sont pas contre un peuple, une nationalité ou une religion mais contre tout le monde”.

“C’est ce genre de situation que nous avons fuie en Afghanistan, affirme cet Afghan, à Bruxelles. J’ai l’impression que c’est vraiment mal que quelque-chose comme cela soit arrivé. Maintenant nous avons peur ici aussi”.

C’est justement pour échapper à la violence de la guerre et des groupes terroristes que l’immense majorité de ces migrants ont quitté leur pays. François Hollande a déclaré “vital” que l’Union européenne continue d’accueillir les réfugiés de Syrie et d’Irak ; Barack Obama lui a emboîté le pas.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Attentats de Paris : l'Europe et les Etats-Unis, soutiens indéfectibles de la France