DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Belgique : neuf arrestations et de nouvelles annonces pour lutter contre le terrorisme


Belgique

Belgique : neuf arrestations et de nouvelles annonces pour lutter contre le terrorisme

Une quinzaine de perquisitions et neuf arrestations ce jeudi… Accusée de laxisme, la Belgique durcit sa lutte anti-terroriste. Sept de ces arrestations ont un lien direct avec Bilal Hadfi, l’un des kamikazes du Stade de France, un Français résidant en Belgique qui était passé par la Syrie. Devant le Parlement, le Premier ministre a répondu aux accusations françaises de négligence par un plan musclé : 400 millions d’euros pour la sécurité, le passage des gardes à vues de 24 à 72 heures et le bracelet électronique pour les plus radicalisés.

“ Je n’accepte pas les critiques qui ont visé à dénigrer le travail de nos services de sécurité. Et je veux remercier, avec vous, nos enquêteurs, nos magistrats, nos agents de renseignement, nos policiers pour leur courage et leur mobilisation dans des moments difficiles “, a martelé Charles Michel.

La police recherche aussi très activement le dernier auteur connu des attentats de Paris, qui pourrait se trouver sur le sol belge. C’est sa carte de résident belge que Salah Abdeslam a utilisée pour louer les véhicules ayant servi aux attentats et les chambres où ils ont été préparés. Un appel à témoins a été publié par les forces de l’ordre.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

COP 21 : le mois d'octobre le plus chaud de l'Histoire