DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

"Carol" adaptation du roman lesbien de Patricia Highsmith


cinema

"Carol" adaptation du roman lesbien de Patricia Highsmith

Dans le New York des années 1950, Thérèse, jeune employée d’un grand magasin de Manhattan, fait la connaissance d’une cliente distinguée, Carol, femme séduisante, prisonnière d’un mariage peu heureux.

À l’étincelle de la première rencontre succède rapidement un sentiment plus profond.

Cate Blanchett : “J’ai adoré le scénario dès que je l’ai lu, j’ai adoré l‘écriture de Patricia Highsmith. C‘était évident pour moi. Mais je savais que c‘était un film délicat, il n’y avait aucun sens à faire ce film uniquement parce que son contexte est spécial. Et quand Todd est arrivé dans le projet alors c’est devenu un film dont je savais qu’il allait être réellement enthousiasmant.”

Il aura fallu en effet plus de cinquante ans pour adapter ce roman éponyme dans lequel on voit ces deux femmes, jouées donc par Cate Blanchett et Rooney Mara, qui se retrouvent bientôt prises au piège entre les conventions et leur attirance mutuelle.

Le film a été réalisé par Todd Haynes à qui on doit aussi
Loin du paradis, avec “Julianne Moore”.

Todd Haynes : “Je suis attiré par des histoires où les femmes ont un rôle central. Il me semble que les histoires sont plus réelles parce que sont définies par des choses simples comme la vie de tous les jours, les histoire d’amour, le mariage, les enfants, la famille. Des choses qui, qu’on le veuille ou non, nous parlent. Il y a moins d‘échappatoire et c’est aussi ce qui m’intéresse. Ce n’est pas forcément ce que l’on veut quand on va au cinéma mais j’ai toujours ressenti que les histoires de femmes parlent avec plus de véracité du monde, des conflits et des contradictions.”

Carol était à Cannes en sélection officielle Rooney Mara avait alors reçu le prix d’interprétation féminine. Il sortira en France
le 13 janvier.

Le choix de la rédaction

Prochain article
Thessalonique : Desplechin invité d'honneur au festival

cinema

Thessalonique : Desplechin invité d'honneur au festival