DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Dakar-2016 : seulement l'Argentine et la Bolivie au menu


Sport

Dakar-2016 : seulement l'Argentine et la Bolivie au menu

Le tracé du Dakar-2016 a été dévoilé ce jeudi et le parcours initialement prévu a été totalement remodelé après les désistements du Chili et du Pérou.

Le Chili s’est retiré à cause des dégâts causés par les inondations qui ont touché le nord du pays fin mars.

Le Pérou a jeté l‘éponge en raison des risques liés au phénomène climatique El Niño qui devrait être particulièrement intense cette année.

Résultat : les 354 véhicules engagés – 110 autos, 143 motos, 55 camions et 46 quads – ne traverseront que l’Argentine et la Bolivie.

Départ de Buenos Aires le 2 janvier, passage ensuite au Salar d’Uyuni à plus de 3.500 mètres d’altitude avant une arrivée à Rosario deux semaines plus tard.

Il y aura au total 9.300 kilomètres à parcourir dont 4.700 à 4.800 de spéciales pour, selon les mots du directeur de la course Etienne Lavigne, “un vrai Dakar, pas un Dakar au rabais”.

Chez les motards, aucun ancien vainqueur ne sera de la partie ce qui laisse la voie libre au Français Olivier Pain, à l’Espagnol Joan Barreda ou au Portugais Paulo Gonçalves.

Dans la catégorie autos, les prétendants à la victoire seront nombreux, du tenant du titre Nasser Al-Attiyah à l’incontournable Stéphane Peterhansel, en passant par un “petit nouveau”, Sébastien Loeb, au volant d’une Peugeot.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Sport

Jonah Lomu : la légende du rugby s'en va