DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'accueil des réfugiés syriens divise les Etats-Unis

Aux Etats-Unis, les attentats de Paris attisent les divisions sur l’accueil des migrants, à un an de l‘élection présidentielle. Ces derniers jours

Vous lisez:

L'accueil des réfugiés syriens divise les Etats-Unis

Taille du texte Aa Aa

Aux Etats-Unis, les attentats de Paris attisent les divisions sur l’accueil des migrants, à un an de l‘élection présidentielle. Ces derniers jours, une trentaine de gouverneurs, essentiellement républicains, ont décidé de fermer la porte de leur état aux réfugiés syriens, alors que Barack Obama souhaite accorder l’asile à près de 10 000 Syriens d’ici l’an prochain. “Cela pourrait être le cheval de Troie le plus important de tous les temps”, clame Donald Trump, candidat Républicain à la Maison Blanche, “maintenant, ils vont commencer à s’infiltrer avec des femmes et des enfants…Regardez ce qu’ils ont fait à cinq ou six à Paris. Nous devons être lucide”. Une prise de position que ne partage pas l’ensemble de la classe politique. “La majorité des réfugiés syriens sont des femmes, des enfants, des personnes âgées”, note John Hickenlooper, gouverneur du Colorado. “Il a été souligné que beaucoup de ces familles sont celles de personnes qui incarnent les valeurs de l’Amérique, se sont opposées à d’autres factions en Syrie, et étaient vraiment nos alliés”. Certains élus réclament un contrôle plus strict de l’immigration, comme condition nécessaire de cet accueil. Moins de deux cents Syriens sont arrivés sur le sol américain depuis début octobre.