Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Eddie Jones devient sélectionneur de l'Angleterre

Access to the comments Discussion
Par Vincent Ménard  avec AFP, REUTERS
Eddie Jones devient sélectionneur de l'Angleterre

<p>Pour la première fois, la Fédération anglaise de rugby a confié les rênes de l‘équipe nationale à un sélectionneur étranger.</p> <p>L‘élu est l’Australien Eddie Jones, 55 ans, qui avait conduit le Japon à trois victoires lors du dernier Mondial, dont l’une – historique – face à l’Afrique du Sud.</p> <p>Il devra rebâtir un XV de la Rose éliminé dès la phase de poules; une première pour un pays organisateur de l‘évènement. </p> <blockquote class="twitter-tweet" lang="en"><p lang="en" dir="ltr">Eddie Jones record speaks for itself whether he's English or not! I'm right behind him and look forward to seeing the first squad</p>— Austin Healey (@IamAustinHealey) <a href="https://twitter.com/IamAustinHealey/status/667629139919298560">November 20, 2015</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <p>Eddie Jones : “Nous voulons battre l’Ecosse, c’est notre premier objectif. Mais évidemment, vous avez des objectifs à court terme et d’autres à long terme comme la Coupe du monde. Ce que nous devrons faire au cours des quatre prochaines années, c’est de s’assurer que nous permettrons à nos jeunes joueurs d’acquérir suffisamment d’expérience pour qu’une fois arrivés à ce Mondial-2019, ils aient les armes nécessaires pour être performants”.</p> <p>Ancien sélectionneur des Wallabies, avec lesquels il a atteint la finale du Mondial en 2003 perdue contre l’Angleterre, Eddie Jones s’est engagé pour quatre ans.</p> <p>En septembre dernier, il avait pourtant signé un contrat avec la province sud-africaine des Stormers…</p> <blockquote class="twitter-tweet" lang="en"><p lang="en" dir="ltr">Want to know more about the new man in charge? Check out his CV and 10 interesting facts <a href="https://t.co/EzPOrL3ngw">https://t.co/EzPOrL3ngw</a> <a href="https://t.co/NzRkd36zYE">pic.twitter.com/NzRkd36zYE</a></p>— England Rugby (@EnglandRugby) <a href="https://twitter.com/EnglandRugby/status/667650776282603521">November 20, 2015</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <p>Le successeur de Stuart Lancaster, qui a été poussé à la démission après le fiasco du Mondial, étrennera ses nouvelles fonctions par un déplacement à Murrayfield pour entamer le Tournoi des Six Nations. </p> <blockquote class="twitter-tweet" lang="en"><p lang="en" dir="ltr">Eddie Jones' first game will be at Murrayfield in the 2016 Six Nations <a href="https://twitter.com/hashtag/SSNHQ?src=hash">#SSNHQ</a> <a href="https://t.co/36iejRtGaS">pic.twitter.com/36iejRtGaS</a></p>— Sky Sports News HQ (@SkySportsNewsHQ) <a href="https://twitter.com/SkySportsNewsHQ/status/667603840217296896">November 20, 2015</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>