DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une semaine après les attentats de Paris, la communauté musulmane entre colère et inquiétude

Une semaine après les attentats de Paris, les musulmans de France en ont gros sur le coeur. Horrifiés, en colère et traumatisés, en ce vendredi de

Vous lisez:

Une semaine après les attentats de Paris, la communauté musulmane entre colère et inquiétude

Taille du texte Aa Aa

Une semaine après les attentats de Paris, les musulmans de France en ont gros sur le coeur. Horrifiés, en colère et traumatisés, en ce vendredi de prière beaucoup s’inquiètent tandis que la sécurité des mosquées a été dû être considérablement renforcée comme ici à Paris. Nous avons recueilli quelques témoignages.

“Cela fait sens évidemment d’avoir davantage de sécurité à cause du risque d’amalgame, dit cet homme. “Les gens font des amalgames après ce qui s’est passé, après ces actes commis par quelques individus qui n’ont rien à voir avec l’islam.”

“Certains dirigeants politiques français font des amalgames et stigmatisent la communauté musulmane alors que nous n’avons rien à voir avec tout ça”, déclare ce musulman. “On n’a pas à s’excuser, on peut sans doute compatir. Mais on n’a pas à s’excuser parce que nous avons nous aussi eu des morts durtant ces attaques.”

“Nous sommes des mères nous aussi”, explique cette femme. “Nous aussi nous avons peur.des amalgames avec ces gens et nous avons peur pour nos enfants. Aujourd’hui, les gens m’ont regardé bizarrement dans le métro.”

Face à la menace de la radicalisation, un imam de la région lyonnaise a prôné ce vendredi le droit à la délation des muslumans extrêmistes. Une pratique jugée conforme au Coran, a expliqué ce recteur de mosquée.