DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une semaine après les attentats de Paris, réunion d'urgence à Bruxelles des ministres de l'intérieur européens

Réunion d’urgence, ce jeudi à Bruxelles des ministres de l’intérieur et de la justice européens, une semaine après les attentats de Paris. Si la

Vous lisez:

Une semaine après les attentats de Paris, réunion d'urgence à Bruxelles des ministres de l'intérieur européens

Taille du texte Aa Aa

Réunion d’urgence, ce jeudi à Bruxelles des ministres de l’intérieur et de la justice européens, une semaine après les attentats de Paris.
Si la création d’un véritable FBI européen chargé de superviser les enquêtes antiterroristes n’est pas pour demain, il est en revanche possible de renforcer la coopération judicaire et policière entre les 28 pays de l’Union.

“Nous avons demandé cette réunion parce que nous souhaitons que l’Europe, qui a trop perdu de temps sur un certain nombre de questions qui relèvent de l’urgence prenne aujourd’hui les décisions qui s’imposent”, a déclaré Bernard Cazeneuve, le ministre de l’intérieur juste avant la réunion.

Vers un fichier européen des passagers aériens

Parmi les dossiers qui bloquent : la création d’un PNR (Passenger Name Record) européen, un vaste fichier recensant l’identité des passagers aériens circulant dans l’espace européen. Un projet controversé qui inquiète beaucoup d’eurodéputés.

“Dans le meilleur des cas l’idée est qu’on puisse avoir un corps (organisation) au niveau européen pour mettre en oeuvre ce système”, a expliqué Jan Janbon le ministre begle de l’intérieur. Or ça bloque au Parlement (européen) mais j’espère qu’aujourd’hui on pourra faire bouger les choses là-dessus”.

Autre dossier brûlant : le renforcement des contrôles aux frontières intérieures et extérieures de l’Union européenne.
Paris veut notamment soumettre les Européens qui rentrent en Europe à un contrôle plus fouillé. Or ces mesures sont loin d‘être partagées par les autres pays de l’Union. Les ministres européens doivent aussi discuter d’un contrôle beaucoup plus strict des armes à feu. Reste à savoir si tous ces dossiers pourront être réglés rapidement. Il est permis d’en douter.