DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Terrorisme : troisième jour d'alerte maximale à Bruxelles


Belgique

Terrorisme : troisième jour d'alerte maximale à Bruxelles

L’alerte maximale reste en vigueur ce lundi dans la région de Bruxelles en raison de la menace terroriste “imminente” selon le Premier ministre. Le métro restera donc fermé pour le troisième jour consécutif. Les écoles n’accueilleront pas les élèves.

Les centres commerciaux, les lieux de divertissement, les marchés et les équipements sportifs resteront aussi fermés ont annoncé dimanche soir les autorités.

“La menace est considérée comme elle était hier comme sérieuse et imminente. Nous maintenons une attention particulière pour le transport public et je confirme que la décision a été prise de maintenir la fermeture du métro jusqu‘à demain”, a déclaré le Premier ministre Charles Michel.

La société des transports en commun de Bruxelles vont augmenter l’offre des transports en surface : les bus, mais aussi quelques tramways.

“Les autorités belges affirment qu’elles veulent s’assurer que la vie retourne à la normale le plus vite possible. Ce qui est moins clair à l’heure qu’il est, c’est pour combien de temps cette alerte terroriste va durer”, s’interroge notre correspondant à Bruxelles James Franey.

Une nouvelle évaluation du niveau d’alerte sera faite dans l’après-midi. Les autorités évoquent la présence d’au moins deux terroristes, prêts à passer l’acte. La police et l’armée sont sur le qui-vive.

“Cette menace, elle est imminente, elle est précise, parce qu’on craint qu’un certain nombre de terroristes puissent agir sur un mode opératoire qui n’est pas très éloigné de ce qui s’est passé à Paris, c’est-à-dire plutôt de la guérilla urbaine avec de l’armement lourd”, a affirmé le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders.

Pendant tout le week-end, la capitale belge ressemblait à une ville morte. Tous les endroits fréquentés, comme les rues piétonnes ou les centres commerciaux sont considérés comme des cibles potentielles. Ils sont quasiment déserts depuis samedi.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Belgique : opération de police en cours notamment à Bruxelles