DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Après les attentats de Paris, le Canada retarde l'arrivée de réfugiés syriens


Canada

Après les attentats de Paris, le Canada retarde l'arrivée de réfugiés syriens

Conséquence directe des attentats de Paris, le Canada retarde deux mois l’accueil de 25.000 réfugiés syriens sur sol.
Alors que ces demandeurs d’asile auraient dû tous arriver début décembre, le nouveau gouvernement canadien a finalement décidé d‘étaler ces arrivées jusqu‘à la fin du mois de février.
Quant aux 10.000 premiers réfugiés, il ne sont pas attendus avant la fin de l’année. Le ministre de la Sécurité publique a durci le processus d’examen des dossiers.

Des familles syriennes en priorité

“Donc, avant que quiconque ne prenne l’avion pour venir au Canada, explique Ralph Goodale, les contrôles de sécurité devront avoir été dûment complétés à l‘étranger. Et s’il devait y avoir le moindre doute concernant une demande ou durant un entretien, le dossier sera mis de côté et sera instruit ultérieurement”.
A la veille d’une visite en Europe, le tout nouveau Premier ministre canadien s’est aussi justifié lors d’un entretien télévisé.
L’objectif, a déclaré Justin Trudeau, “était de rassurer les Canadiens, qui ont été jusque-là incroyablement ouverts et enthousiastes, pour qu’ils restent aussi positifs que possible concernant l’accueil de ces familles.”

Les familles syriennes justement seront sélectionnées en priorité en Jordanie, au Liban et en Turquie. Seuls les homosexuels hommes seront accueillis ou les célibataires hommes accompagnés d’autres membres de leur famille, a précisé le gouvernement. Les hommes seuls auront donc beaucoup plus de difficulté à entrer au Canada.

Au total, le gouvernement canadien évalue à 678 millions de dollars canadiens (478 millions d’euros) le coût du transfert puis de l’intégration de ces réfugiés. Selon le HCR, la guerre civile qui déchire la Syrie depuis 2011 a fait plus de 250.000 morts et entraîné le déplacement de plus de quatre millions de personnes. Le conflit a également généré la pire crise humanitaire en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale, avec plus de 670.000 migrants arrivés en Europe par la mer en 2015. Pays d’immigration, le Canada accueille chaque année 250.000 immigrés en moyenne.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Chicago sous tension après l'inculpation d'un policier pour le meurtre d'un Noir